Accueil > Actualité > Historique du peuplement de Djibasso : Son fondateur serait un marchand (...)

Historique du peuplement de Djibasso : Son fondateur serait un marchand ambulant

LEFASO.NET | David Demaison Nébié

dimanche 19 février 2017

Le 27 janvier 2017, nous avons fait un tour dans la commune de Djibasso. Nous avons pu rencontrer le maire de cette localité. Avant de revenir sur l’entretien qu’il a bien voulu nous accorder, nous vous livrons d’abord l’historique de Djibasso.

Historique du peuplement de Djibasso : Son fondateur serait un marchand ambulant

Le relief de la commune de Djibasso présente une topographie très diversifiée. On y trouve aussi bien des zones peu accidentées dans le centre et le sud que des zones de plaines, des falaises escarpées et des collines dans le nord. Les falaises de Djibasso qui rejoignent celle de Bandiagara au Mali, présentent de nombreuses curiosités susceptibles d’attirer de nombreux touristes. La commune de Djibasso couvre une superficie de 85.614,436 hectares.

A l’état actuel, la commune de Djibasso ne dispose pas de forêts classées. Mais la population ayant pris conscience du phénomène de la désertification, des zones sont en train d’être protégées et enrichies. Il s’agit d’une mise en défense à Tièmé de près de 10 hectares et les bois sacrés dans les différents villages de la commune. Notons toutefois que certaines espèces sont en voie de disparition. On peut citer entre autres le néré, le kapokier, le fromager, etc.

Située à une quinzaine de kilomètres du Mali, Djibasso est un grand centre commercial facilitant les transactions entre le Burkina Faso et le Mali. Son fondateur serait un marchand ambulant du nom de Zuba, originaire de Safané. Ses déplacements dans la localité s’expliquaient, à ce qu’on dit, par son désir de faire prospérer son commerce, la situation géographique du site étant propice à une telle activité. En effet, en venant de Safané à dos d’ânes, il emportait des tissus danfani (tissu tissé au Burkina Faso) qu’il revendait au Mali.

A son retour, il en ramenait du sel. C’est donc au cours de ces déplacements qu’il a identifié la zone de Djibasso où il décida de s’installer. Son petit frère Zabé était chasseur. Il demanda l’autorisation de s’installer à Ouroko où ses chiens avaient découvert un point d’eau. Le nom autochtone de Djibasso est Zuba ‘ui (village de Zuba » donné d’après le nom du fondateur Zuba. La localité est traditionnellement habitée par des Bwa. Les noms de familles les plus courants sont Dembélé et Diarra. La localité est aussi appelée Djibasso. Le nom administratif Djibasso vient de la traduction en dioulas de l’expression « village » et de la transformation du nom du fondateur.

L’autorité coutumière est le chef de terre. Avec le collège des sages, il veille à la bonne gestion du foncier, au respect des coutumes, à la cohésion sociale et au maintien de la paix au sein des communautés vivant à Djibasso. La succession du chef se fait dans la famille, selon des règles bien établies par les coutumes.

David Demaison NEBIE
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun

Source : Plan Communal de Développement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Très nuageux, Humididté : 29%
Max : °C
Min : °C

38°C
Très nuageux
Dimanche
Inconnu
27|38°C
Lundi
Très nuageux
27|38°C
Mardi
Soleil et nuages épars
27|38°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
27|40°C
Jeudi
Soleil et nuages épars
27|40°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés