Accueil > Actualité > Boucle du Mouhoun : Mauvais état de la route Dédougou ––Solenzo –– Koundougou , (...)

Boucle du Mouhoun : Mauvais état de la route Dédougou ––Solenzo –– Koundougou , le cri de cœur des populations avant la saison pluvieuse

LEFASO.NET | David Demaison Nébié

lundi 27 février 2017

Dans la Boucle du Mouhoun, si l’Etat burkinabè est décrié pour le mauvais état des routes et le manque de retenuew d’eau, plaines d’irrigations, il est applaudi pour la santé, l’éducation, l’électrification et l’eau potable. Mais là où ça grogne sans cesse c’est relativement à l’état des routes. Par exemple, si rien n’est fait pour l’état de la route de Solenzo avant la saison pluvieuse 2017, cette localité sera coupée de Dédougou et de Bobo-Dioulasso.

Boucle du Mouhoun : Mauvais état de la route Dédougou ––Solenzo –– Koundougou , le cri de cœur des populations avant la saison pluvieuse

L’électricité, les écoles primaires et secondaires, les Centres de santé et l’eau potable deviennent une réalité presque dans toutes les localités de la région de la Boucle du Mouhoun. C’est un constat que nous avons pu faire. Sur ce, c’est un ban ou si vous préférez une mention assez-bien pour nos autorités politiques et administratives. Mais pour ce qui concerne l’état des routes, c’est la galère totale. Que réserve la saison des pluies 2017 aux usagers de la route qui relie Solenzo, Dédougou et Bobo-Dioulasso, si rien n’est fait ? Nous ne saurons répondre à cette question.

De la saison sèche à celle des pluies, l’état de certaines routes laisse à désirer. S’il vous arrive de voyager dans certaines provinces où localités de la Boucle du Mouhoun que ce soit en saison sèche ou en saison des pluies, il faudra prendre toutes les dispositions qu’on vous conseillera pour affronter des routes difficiles.
Personne ne nous dira le contraire. Pour accéder à une destination, c’est un parcours de combattant, de Tougan à Dédougou, de Doumbala-Dokuy à Nouna, de Barani à Combori, de Sono à Dédougou, de Sanaba à Nouna, de Founa à Sanaba, Balavé, Sami, Tansila, Solenzo, Kouka , Koundougou.

La réalité est triste ; les routes sont quasi impraticables. On pourrait multiplier les exemples. Mais pour l’instant, arrêtons-nous là. Ça suffit pour que le gouvernement burkinabè, les fils et filles de la région prennent à bras le corps le problème de l’état des routes dans la Boucle du Mouhoun avant l’installation des saisons des pluies 2017.

« Nos routes sont transformées en lit d’eau dès que la saison des pluies s’installe. Et cela est une vraie galère pour nous les usagers de ces routes transformées en fleuves impétueux, plus adaptées aux pirogues qu’aux véhicules. De la saison sèche à la saison des pluies, il est impossible de rouler à 20km/h, tellement qu’elles sont dégradées. Nos malades évacués vers les centres de santé terminent souvent leur course en cours de route. Souvent même il est impossible de les évacuer. Il faut nous désenclaver, nous faire sortir du gouffre. N’a-t-on pas dit : pas de route pas de développement ? Quand allons-nous voir le bout du tunnel ? » a laissé entendre un fils des Banwa, Noël B. C. Pour Amidou C., « si nous grognons sans cesse sur le plan des infrastructures routières, c’est parce que quelque chose ne va pas. Il faut le dire.

Franchement si rien n’est fait avant l’installation des pluies de 2017, Solenzo et le reste des communes des Banwa seront carrément coupés de Dédougou et Bobo-Dioulasso. On n’a pas besoin d’avoir un BAC+ 20 pour faire ce constat. Que l’Etat burkinabè nous construise une bonne route pour nous permettre de nous développer. Pendant que certains se battent pour avoir des projets de développement dans leurs régions, les hauts cadres de la Boucle du Mouhoun dorment. C’est eux d’abord, qui doivent prendre la destinée de leur région en main. Il faut que l’Etat fasse quelque chose avant l’installation de la saison des pluies de 2017 et surtout qu’elles se penchent sur le sort du fameux pont de Bagala qui relie Sanaba à Nouna ». Tel est le cri des populations des Banwa avant la saison pluvieuse de 2017. Il faut vite réhabiliter cette route pour éviter les dangers qu’elle pourra occasionner.

David Demaison Nébié
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Clair de lune très nuageux, Humididté : 68%
Max : °C
Min : °C

27°C
Clair de lune très nuageux
Mercredi
Orage épars
27|37°C
Jeudi
Nuageux
26|36°C
Vendredi
Orage épars
26|34°C
Samedi
Orage épars
26|36°C
Dimanche
Nuageux
26|37°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés