Accueil > Actualité > « La gestion de la commune de Bourasso par la délégation spéciale laisse à (...)

« La gestion de la commune de Bourasso par la délégation spéciale laisse à désirer », Sosthène A. Coulibaly maire de la Commune de Bourasso

LEFASO.NET | David Demaison Nébié

vendredi 10 mars 2017

Le mercredi 25 janvier 2017, nous étions dans la commune de Bourasso où nous avons rencontré le maire Sosthène A. Coulibaly. Selon ce dernier, il y a eu mauvaise gestion de deniers publics par la délégation spéciale aux commandes de la commune bien avant sa prise de fonction. Cette mauvaise gestion se serait traduite par des frais de missions et de communication exorbitants, d’achat d’une moto à deux millions de francs CFA, de vente d’animaux de fourrière… et aurait plongé la commune dans d’énormes difficultés. Il en parle dans cette interview qu’il nous a accordée.

 « La gestion de la commune de Bourasso par la délégation spéciale  laisse à désirer », Sosthène A. Coulibaly maire de la Commune de Bourasso

Pourrions-nous mieux connaitre le maire de Bourasso ?

Permettez-moi, Lefaso.net, de présenter la commune de Bourasso. Surtout, je vous félicite pour les fenêtres que vous ouvrez aux communes pour les faire connaitre. La commune de Bourasso est située dans la région de la boucle du Mouhoun et fait partie de la province de la Kossi. Elle s’étend sur une superficie de 695,786km2 et compte 15 villages dont Bourasso est le chef-lieu et est situé à 25km de Nouna et 30km de Dédougou. Sa population est de 11746 habitants selon le recensement de 2006. Excusez-moi, pour répondre à votre préoccupation, je suis Sosthène A. Coulibaly, maire de la commune de Bourasso, je suis instituteur de formation au service de la gestion matérielle et financière à l’Inspection de l’enseignement du premier degré de Bourasso, spécialisé en matière de gestion foncière rurale dans le cadre du Millénium challenge Accourt(MCA).

Quel est l’intitulé général de votre programme pour la destinée de la commune de Bourasso ?

Mon programme sur la mise en œuvre du Plan communal de développement (PCD) est tiré du Plan national de développement économique et social (PNDES) tout en tenant compte des Objectifs de Développement Durable (ODD). Ainsi, la mise en œuvre du programme tiendra compte des besoins fondamentaux immédiats des villages. Je suis un élu du parti MPP (Mouvement du Peuple pour le Progrès). La commune de Bourasso compte 30 conseillers dont 28 du MPP, 01 du PAREN et 01 de l’UPC. Lors de la mise en place des organes dirigeants le 20 juin 2016, sur 28 présents, j’ai obtenu les 28 voix des conseillers. Cependant, les priorités inscrites pour mon mandat sont diverses et multiformes selon les secteurs d’activités. Nous mettrons l’accent sur les secteurs sociaux de base dont la santé, l’éducation, l’eau potable et l’assainissement. Il y a aussi la bonne gouvernance locale avec le rehaussement de l’assiette fiscale et la redevabilité périodique.

Sous quel signe avez-vous placé votre mandat ?

J’ai placé mon mandat sous trois signes qui sont :

-  la cohésion sociale, gage de la paix ;

-  le développement durable ;

-  la bonne gouvernance locale qui prône la gestion transparente du denier public et la redevabilité.

Quelle est votre stratégie pour améliorer votre assiette fiscale ?

La commune n’a pas de moyens et de partenaires techniques financiers, nous avons mis en place une stratégie de sensibilisation des villages pour le paiement des taxes (ressources propres). Notre développement va d’abord passer par notre engagement, notre dynamisme, en un mot, bannir l’incivisme fiscal dans la commune.

Vous avez succédé à une délégation spéciale. Quelle appréciation faites-vous de cette délégation spéciale ?

La gestion de la commune de Bourasso par la Délégation Spéciale laisse à désirer : mauvaise gestion du denier public surtout. Elle a mis à genoux la commune avec par exemple des frais de mission exorbitants et de communication, d’achat d’une moto de deux millions de francs CFA, vente d’animaux de fourrière sans trace et j’en passe. La délégation spéciale dirigée par le préfet a plongé actuellement la commune dans d’énormes difficultés.

A combien s’élève votre budget ?

Le budget s’élève à 59.846.625 f de recettes prévues, la commune est déficitaire avec moins de 1 447 600 F CFA, car les dépenses s’étendent à 61 264 225 F CFA.

Comment allez-vous gérer la commune avec les autres partis qui siègent au sein du conseil municipal ?

Après les élections municipales, il n’y a plus affaire de partis si nous voulons un développement durable de notre commune. Les décisions objectives du conseil municipal (tous les partis qui siègent) sont celles exécutées par la partie dirigeante. Pour moi, nous sommes tous des filles et fils du terroir, alors chacun a son mot à dire dans la gestion et le développement de notre cité.

Avez-vous un cri de cœur ?

Je lance un appel aux partenaires techniques et financiers, aux personnes de bonne volonté à bien vouloir soutenir la commune de Bourasso qui n’a aucun point de ressources. Rien que pour l’éducation par exemple, nous sommes en quête de près de 400 tables-bancs car les enfants sont assis à même le sol ou sur des briques.

Propos recueillis par David Demaison Nébié
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Clair de lune très nuageux, Humididté : 68%
Max : °C
Min : °C

27°C
Clair de lune très nuageux
Mercredi
Orage épars
27|37°C
Jeudi
Nuageux
26|36°C
Vendredi
Orage épars
26|34°C
Samedi
Orage épars
26|36°C
Dimanche
Nuageux
26|37°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés