Accueil > Actualité > Commune de Solenzo : Le chef de canton ne reconnait pas la lettre qui le (...)

Commune de Solenzo : Le chef de canton ne reconnait pas la lettre qui le destitue

vendredi 4 août 2017

Suite à la lettre adressée au gouverneur de la Boucle du Mouhoun le 20 juillet 2017, au haut-commissaire de la province des Banwa, au préfet de département, au maire de la commune de Solenzo, au chef de canton de Dédougou, au président de la communauté musulmane de Solenzo, au curé de la paroisse de Solenzo, au pasteur de Solenzo, aux directeurs et chefs de services, aux chefs de villages du canton de Solenzo et au ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, pour destitution du chef de canton de la commune de Solenzo par le conseil coutumier dont nous avons publié un extrait le mardi 1er août 2017, nous vous proposons cette fois-ci un extrait du procès-verbal de conseil extraordinaire des représentants des quartiers, des ethnies et de la jeunesse de Solenzo tenu le 30 juillet 2017, chez le chef de Solenzo.

Commune de Solenzo : Le chef de canton ne reconnait pas la lettre qui le destitue

L’an deux mille dix-sept et le 30 juillet 2017 s’est tenu chez le CHEF DE CANTON de Solenzo un conseil extraordinaire réunissant les représentants des quartiers, des ethnies et la jeunesse de Solenzo. Voir liste de présence en annexe.

L’ordre du jour s’articulait autour de :

Lecture de la prétendue note portant destitution du CHEF DE CANTON.

DIVERS
Prenant la parole, LE CHEF DE CANTON a adressé ses salutations d’usage à ceux qui ont répondu à son appel.

Abordant le premier point de l’ordre du jour, ladite note fut lue et commentée. Après cette lecture, des voix se sont élevées contre cette note la traitant d’insulte à l’égard de la population et trouvent que les raisons avancées n’ont aucun fond de réalité
Les représentants ont même jugé illégitime le dit conseil car ne regroupant même pas les personnalités reconnues responsables coutumiers de Solenzo (sur les 13 signataires, 5 seulement ont une responsabilité coutumière)

Par conséquent, cet acte est jugé comme violation du droit coutumier par quelques individus et leurs complices agissant pour leurs propres intérêts.

En conclusion de ce premier point, et en se référant au droit coutumier cantonal, les représentants ont conclu que même légitime, la seule entité coutumière de Solenzo ne peut destituer le CHEF DE CANTON. Par conséquent, cette note est nulle et sans effet

Abordant le deuxième point à savoir les divers, le conseil a marqué son accord pour la convocation des vingt-neuf chefs de terre du canton de Solenzo ainsi que tous les représentants coutumiers pour les informer du caractère non fondé et de la non reconnaissance de la prétendue note. Débuté à 08h30mn, le conseil a pris fin aux environs de 10h20mn.

Le président de la séance Le secrétaire de séance
BRIKA COULIBALY ANTOINE BAYE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Clair de lune très nuageux, Humididté : 59%
Max : °C
Min : °C

28°C
Clair de lune très nuageux
Jeudi
Nuageux
26|38°C
Vendredi
Orage épars
25|35°C
Samedi
Nuageux
26|36°C
Dimanche
Soleil et nuages épars
26|38°C
Lundi
Nuageux
26|37°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés