Accueil > Actualité > Attaque d’hommes armés à Djibasso : Barthelemy YE sera inhumé ce soir à (...)

Attaque d’hommes armés à Djibasso : Barthelemy YE sera inhumé ce soir à Bobo-Dioulasso

samedi 2 septembre 2017

Des individus non identifiés ont attaqué le centre populaire et loisir (CPL), ensuite le poste de la gendarmerie de Djibasso, localité située à une trentaine de km de Nouna et a une vingtaine de la frontière malienne le Jeudi 31 Août 2017. L’attaque à fait un mort, un Douanier du nom de Barthelemy Yé, plus connu sous le surnom SANPAWENDE, et de nombreux dégâts matériels. Nous nous sommes rendus sur les lieux, le vendredi 1er Septembre 2017, avec à la tête le gouverneur par intérim Maxime Bouda de la Boucle du Mouhoun. A notre arrivée, c’est une ville morte, que nous avons trouvée. Des rues vides, des magasins et boutiques fermés, des populations devant les cours. Un jour de fête sans bruits, on lisait sur le visage de la population la désolation et la tristesse. Le gouverneur par intérim, Maxime Bouda, et les corps constitués de la région de la Boucle du Mouhoun sont allés faire un constat, encourager les forces de défense et de sécurité, rassurer la population et présenter leurs condoléances et celle de la nation burkinabè à la famille éplorée.

Attaque d’hommes armés à Djibasso : Barthelemy YE sera inhumé ce soir à Bobo-Dioulasso

Partis de Dédougou à 9h37, c’est à 10h37 que nous sommes arrivés au poste de gendarmerie de Djibasso. Ce sont des hommes armés jusqu’aux dents qui nous ont accueillis. Nous avons constaté les faits avec les autorités. Au poste de la gendarmerie, 3 motos brûlées, des impacts de balles bien visibles sur le bâtiment et une partie dudit bâtiment brulée. La délégation en place, nous conduits au centre populaire de loisir (CPL). Sur les lieux, des impacts de balles tout le long du mur, des portes et fenêtres. Du sang, des gangs, de la nourriture, des stylos et bien d’autres objets abandonnés. C’est la désolation totale et cela se lisait sur les visages.
11h17, la délégation est au centre de santé où se trouve le corps de la victime. Seules les autorités y avaient accès. A ces lieux, l’on y trouve des prêtres, des musulmans, venus pour des prières avant l’enlèvement du corps.

11h31, nous sommes au domicile du défunt. Dès l’entrée, une fille d’environ 13 ans inconsolable. « Papa, tu es parti qui va maintenant s’occuper de nous. Qui va s’occuper de notre avenir », répétait-elle. Certains visiteurs n’ont pas pu retenir leurs larmes.

A l’intérieur de la maison, la veuve et ses deux petites filles aussi inconsolables. La délégation conduite par le gouverneur est ensuite allée chez le chef de canton. L’entretien dure une quarantaine de minutes. Nous profitons avoir des témoignages. Selon certains, ces individus non identifiés étaient au nombre de six. C’est par l’arrière du CPL, qu’ils sont venus à pied, et ont commencé à tirer sur tout ce qui bouge. Cela a commencé à 21h30 et a duré plus d’une heure. C’est au cours de ces tirs que le douanier à été mortellement atteint. Un policier nous a confié que la victime a eu environ dix orifices d’entrées de balles dans son corps. Ce qui fait que le corps est méconnaissable, car l’homme a été criblé de balles. Deux gendarmes y étaient en faction à ce poste, et en sont tous sortis sains et saufs.

Après avoir attaqué le poste de gendarmerie en deuxième position et incendié des motos, les assaillants ont emporté trois motos des citoyens dans leur fuite.
Nous avons quitté les lieux, aux environs de 13 heures avec le cortège funèbre pour la morgue du centre hospitalier de Dédougou où nous sommes arrivés aux environs de 15 heures. C’est à 19 heures que le corps a été enlevé à la morgue de Dédougou pour Bobo Dioulasso ou aura lieu l’enterrement ce samedi 2 septembre 2017.
L’attaque n’a pas fait de blessé. Cette question revient sur les lèvres de certaines personnes : Est-ce un règlement de compte ? L’on ne saura pour l’instant répondre à cette question. Le Gouverneur de la Boucle du Mouhoun par intérim souhaite une franche collaboration entre populations et forces de défense et sécurité.

David Demaison NEBIE
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Orages isolés, Humididté : 91%
Max : °C
Min : °C

25°C
Orages isolés
Lundi
Inconnu
23|31°C
Mardi
Orage épars
22|29°C
Mercredi
Orage épars
23|30°C
Jeudi
Orage épars
22|30°C
Vendredi
Orage
22|28°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés