Accueil > Actualité > Développement des collectivités : Grâce au FPDCT, Koudougou dispose d’un (...)

Développement des collectivités : Grâce au FPDCT, Koudougou dispose d’un abattoir moderne

LEFASO.NET

jeudi 1er août 2019

Le périple des hommes de médias pour constater de visu les réalisations du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) se poursuit. Les 29, 30 et 31 juillet 2019, les journalistes ont visité les fruits des 10 ans du Fonds dans les régions de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Ouest.

Développement des collectivités : Grâce au FPDCT, Koudougou dispose d’un abattoir moderne

Les journalistes sont toujours sur les traces des réalisations du FPDCT dans les collectivités territoriales. Dans la région de la Boucle du Mouhoun, le fonds a financé la construction et l’équipement de quatre salles de classe à l’école de Tankuy, dans la commune de Bondoukuy, en 2016. Le FPDCT a également financé la réalisation d’un forage positif au profit de l’école et financé la construction de huit et seize boutiques de rue, respectivement dans les communes de Bondokuy et Ouarkoy.

Dans le Centre-Ouest, les journalistes ont visité quinze boutiques de rue réalisées en 2015 dans la commune de Tenado. Le fonds y a aussi financé une infrastructure scolaire de quatre salles, en 2018. Le joyau a coûté 22 980 343 F CFA. Dans le Sanguié, le FPDCT a financé non seulement des écoles mais aussi des infrastructures marchandes. Des quartiers de Réo ont aussi obtenu des forages. La commune de Koudougou n’est pas en reste. Elle a non seulement obtenu des boutiques de rue, mais aussi un abattoir moderne depuis 2008. L’infrastructure a coûté 411 937 001 F CFA.

Toutes ces infrastructures répondent aux besoins des populations. Les écoles réduisent les distances. Les forages offrent de l’eau potable aux populations. Les boutiques de rue permettent aux commerçants d’avoir des revenus. En contrepartie, ils versent des frais de location aux communes. Les loyers varient en fonction des localités. A Tenado par exemple, une maison coûte 2 500 F CFA par mois.

Par contre à Koudougou, les locataires doivent débourser 15 000 F. Ces sommes collectées, rassurent les édiles, sont réinjectées dans les réalisations de biens et services au profit des populations. Les bénéficiaires espèrent que dans les 10 prochaines années, le FPDCT pourra augmenter son assiette de soutien.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés