Accueil > Actualité > Coordination des dozo et tradi-praticiens de la Boucle du Mouhoun : Banaon (...)

Coordination des dozo et tradi-praticiens de la Boucle du Mouhoun : Banaon Gouayélé investi premier Dozoba

mercredi 10 juin 2015

Les dozo ou chasseurs de la Boucle du Mouhoun ont investi ce samedi 6 juin 2015 à Dédougou leur tout premier coordonnateur régional. Il s’appelle Banaon Gouayélé. C’est le Coordonnateur national de l’Union nationale des dozo et tradi-praticiens du Burkina Yacouba Drabo himself qui l’a officiellement installé dans ses fonctions. Monsieur Banaon « s’est engagé fermement à lutter pour la protection des personnes et des biens, à unir les dozo, à instaurer une solidarité entre les dozo du Burkina et de la sous-région ».

Coordination des dozo et tradi-praticiens de la Boucle du Mouhoun : Banaon Gouayélé investi premier Dozoba

Place de la nation de Dédougou dans l’après midi. C’est sous une nuée de fumée et des crépitements de fusils que le Coordonnateur national de l’Union nationale des dozo et tradi-praticiens du Burkina, Yacouba Drabo l’a investi des pouvoirs afférant à son titre. La main gauche en l’air, le tout premier Coordonnateur régional des dozo et tradi-praticiens de la Boucle du Mouhoun, Banaon Gouayélé a prêté serment au milieu de ses confrères. Il a fait le serment « de s’engager fermement à lutter pour la protection des personnes et des biens, à unir les dozo, à instaurer une solidarité entre les dozo du Burkina et de la sous-région ». Ensuite, la main droite en l’air, monsieur Gouayélé a prêté serment « de ne pas trahir son confrère dozo, de ne pas se donner à des actes de vandalisme, de ne pas détruire et de ne pas voler ». Il a aussi promis d’aider son prochain, d’avoir l’amour sans distinction de religion, ni d’ethnie, sans distinction de frontière.

A l’issue du serment, le Coordonnateur national de l’Union nationale des dozo et tradi-praticiens du Burkina, Yacouba Drabo l’a investi de certains pouvoirs en lui remettant des objets. Etant donné, explique monsieur Drabo, que Monsieur Gouayélé n’est pas le plus grand sorcier, ni le plus doué de toutes les connaissances, quand on installe un dozoba (chef dozo) on l’accompagne toujours avec quelques pouvoirs, quelques connaissances, pour lui permettre d’être plus différent des autres. « Ces objets, c’est pour le protéger davantage, pour le mettre sur le chemin, le guider, c’est pour l’amener à faire mieux » a-t-il précisé. De son côté le tout premier Coordinateur régional des dozo et tradipraticiens de la Boucle du Mouhoun, Banaon Gouayélé s’est dit conscient du fardeau à lui confié. Cependant, il dit avoir besoin du soutien de toute la confrérie pour relever les défis. Une doléance qui a eu oreille attentive. Car aussitôt investi de tous les pleins pouvoirs, les 5 dozoba des coordinations provinciales de la région et toute la confrérie dozo à tour de rôle lui ont fait allégeance.

Ibrahima TRAORE
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Clair de lune très nuageux, Humididté : 68%
Max : °C
Min : °C

27°C
Clair de lune très nuageux
Mercredi
Orage épars
27|37°C
Jeudi
Nuageux
26|36°C
Vendredi
Orage épars
26|34°C
Samedi
Orage épars
26|36°C
Dimanche
Nuageux
26|37°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés