Accueil > Actualité > An II de l’insurrection populaire : La Boucle du Mouhoun a rendu hommage aux (...)

An II de l’insurrection populaire : La Boucle du Mouhoun a rendu hommage aux martyrs

vendredi 4 novembre 2016

La Région de la Boucle du Mouhoun, à l’instar des autres régions du pays, a rendu un hommage aux martyrs de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du putsch manqué de septembre 2015. Cette commémoration s’est faite à travers le baptême d’une rue de la ville de Dédougou suivi de la marche et l’observation de la minute de silence à 9h30 mn. Une délégation gouvernementale conduite par Jean Martin Coulibaly, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, a pris part à la commémoration.

An II de l’insurrection populaire : La Boucle du Mouhoun a rendu hommage aux martyrs

L’insurrection populaire intervenue dans notre pays les 30 et 31 octobre 2014 et la tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 ont entrainé de nombreuses pertes en vie humaine, causé de nombreux blessés et dégâts matériels. En hommage à ces hommes et femmes qui sont tombés pour la cause de la patrie lors de ces événements, le Gouvernement a décidé d’instaurer une journée d’hommage aux martyrs, le 31 octobre de chaque année, sur toute l’étendue du territoire national. En exécution de cette décision gouvernementale, la région de la Boucle du Mouhoun a rendu, ce 31 octobre 2016, un hommage aux martyrs à travers un certain nombre d’activités durant quatre jours dont le clou a été le baptême de rue en la mémoire des martyrs à Dédougou et la marche suivie de la minute de silence en synchronisation avec la radio nationale.

En effet, tôt le matin, la population de la ville de Dédougou a pris d’assaut la place de la femme pour le grand rassemblement. Dès l’arrivée des autorités, le premier acte de cette commémoration a été le baptême d’une rue dénommée « Rue des martyrs » avant de procéder à la marche sur environ une distance d’un kilomètre. A la place des martyrs, en synchronisation avec la radio nationale, la minute de silence a été observée par les marcheurs puis l’exécution en chœur de l’hymne national.

Pour le Gouverneur de la Région de la Boucle du Mouhoun, M. Sannoubomé Justin Somé, la commémoration de la journée du 31 octobre a été instituée en 2015 par les plus hautes autorités de notre pays pour rendre un hommage aux martyrs et aux victimes de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. « Cette commémoration est l’occasion pour les filles et fils du Burkina Faso, partout où qu’ils se trouvent, de faire une halte afin de rendre hommage à nos martyrs, ces vaillants combattants de la liberté tombés sur le terrain de la lutte pour l’avènement d’une démocratie juste et équitable » a dit M. Somé. Il a en outre souligné qu’au regard de ce que notre pays traverse depuis ces événements sanglants, c’est l’occasion ici, de rendre un hommage mérité à tous ceux qui ont payé de leur vie dans la lutte à la sauvegarde de l’intégrité des valeurs citoyennes et de civisme.

« C’est dans cet esprit qu’à travers tout le pays, dans une solidarité et fraternité nationale, nous saluons la mémoire de nos vaillants martyrs qui ont marqué l’histoire de notre pays par le témoignage de leur sang et de leur vie dans la défense des valeurs de notre nation » s’est-il exprimé. Le premier responsable de la région de la Boucle du Mouhoun a fait savoir que durant quatre jours, plusieurs activités ont été menées dans la région dans le cadre de cette commémoration. Il s’agit entre autres du nettoyage du cimetière route de Tougan, des offices religieux par les différentes confessions religieuses (musulmans, catholiques et évangéliques), des offices qui ont connu la présence de la Secrétaire d’Etat en charge des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion, Mme Yvette Dembelé. Le Gouverneur a saisi l’occasion pour traduire sa reconnaissance aux autorités coutumières et religieuses qui ont adhéré au programme des activités à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire de l’insurrection populaire dans la région de la Boucle du Mouhoun. « Nous devrons continuer à nous mobiliser afin de construire un Burkina Faso paisible, plein de confiance et de crédibilité en ses dirigeants » a-t-il conclu.

Prenant la parole au nom de la délégation gouvernementale, M. Jean Martin Coulibaly dira que cette journée du 31 octobre marque de façon indélébile l’histoire de notre pays. « C’est une initiative du gouvernement de communier avec l’ensemble des populations afin que ce soit un moment pour nous donner la main afin d’affronter les défis que nous avons à relever suite à cette insurrection » a-t-il affirmé.

La commémoration du deuxième anniversaire de l’insurrection populaire à Dédougou a drainé un grand monde sorti pour rendre hommage aux martyrs. *

Stanislas Bado

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Très nuageux, Humididté : 68%
Max : °C
Min : °C

30°C
Très nuageux
Samedi
Inconnu
23|30°C
Dimanche
Orage épars
22|31°C
Lundi
Soleil et nuages épars
23|33°C
Mardi
Orage épars
22|32°C
Mercredi
Orage épars
22|31°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés