Accueil > Actualité > Nayala : Toma dans l’obscurité depuis près de trois semaines

Nayala : Toma dans l’obscurité depuis près de trois semaines

dimanche 5 février 2023

La ville de Toma est dans le noir depuis le 18 janvier 2023. Le sabotage des installations de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) serait à l’origine de cette coupure. Cette situation impacte négativement les services de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) et de certaines compagnies de téléphonie mobile.

Nayala : Toma dans l’obscurité depuis près de trois semaines

Toma, dans la région de Boucle Mouhoun, est dans l’obscurité depuis le 18 janvier 2023. En effet, les installations de la nationale de l’électricité auraient été sabotées sur l’axe Dédougou-Tougan, plongeant les populations de Tougan et de Toma dans le noir. Mais depuis le 30 janvier 2023, la ville de Tougan a retrouvé la lumière. Cependant, Toma patiente toujours.

Cette situation impacte négativement plusieurs activités. La déserte d’eau courante est considérablement perturbée. Les bornes-fontaines de l’ONEA ne fonctionnent plus, sinon une seule fois par semaine. Les groupes électrogènes de certaines compagnies de téléphonie mobile, qui ont pris le relais, tombent souvent en panne, entraînant des coupures du réseau téléphonique. Les quelques rares moulins à gasoil qui ont suppléé les moulins électriques peinent à satisfaire les clients : l’or noir n’est plus permanent dans les stations-service. Le calvaire des femmes augmente et les élèves peinent à réviser quand il fait nuit. Tout tourne au ralenti.

L’insécurité est la principale cause de la situation actuelle de la zone. Mais nourrissant l’espoir d’un changement positif, les populations sont résilientes.

Babakourou Fouguin
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés