Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Campagne agricole 2017 – 2018 : Le ministre Jacob Ouédraogo dans le grenier (...)

Campagne agricole 2017 – 2018 : Le ministre Jacob Ouédraogo dans le grenier du Burkina

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN

lundi 11 septembre 2017

La campagne agricole 2017-2018 bat son plein. Dans le cadre du suivi, le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques (MAAH), Jacob Ouédraogo, a visité deux sites agricoles dans la région de la Boucle du Mouhoun et échangé avec les acteurs de ladite région. C’était ce samedi 9 septembre 2017.

Campagne agricole 2017 – 2018 : Le ministre Jacob Ouédraogo dans le grenier du Burkina

L’agriculture occupe une place de choix dans l’économie nationale. Dans le souci de s’assurer de la bonne marche de la campagne agricole 2017-2018, le ministre en charge de l’Agriculture, Jacob Ouédraogo, a visité deux sites agricoles dans la Boucle du Mouhoun. Situé dans le village de Ouakara (département de Bondokuy, province du Mouhoun), le premier site est exploité par Naaba Piiga de Baskorma. Sur une superficie totale de 86 ha subdivisés en blocs, l’entrepreneur agricole exploite pour cette campagne 38 ha (superficie emblavée). Il y produit du riz en semences (15 ha), du coton (12 ha), du maïs en semence/ordinaire (6 ha), de l’arachide (4 ha), du sorgho en semences (1 ha).

20 millions de FCFA de bénéfice

JPEG - 61.1 ko
Le ministre Jacob Ouédraogo, en compagnie de Naaba Piiga

Ce vaste domaine est mis en valeur grâce à une main d’œuvre familiale (12 personnes) et des actifs temporaires (50 personnes), soit 62 personnes, toutes rémunérées. Et comme l’agriculture va bien avec l’élevage, Naaba Piiga ne s’en est pas privé. Il dispose de 30 bovins, 20 ovins, 50 volailles et un asin. Le compte d’exploitation de ces 38 ha donne une valeur prévisionnelle de plus de 32 millions de FCFA, avec un bénéfice de 20 millions de FCFA. En cette matinée, recevoir le ministre et sa délégation est une marque d’honneur pour le Naaba. L’occasion était bonne pour lui de demander l’appui du gouvernement pour plus de production car le pays a besoin de l’apport de ses filles et fils.

Au pas de course, le ministre Jacob Ouédraogo a visité cette exploitation et n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction. « Nous ne pouvons que le féliciter parce que le travail qui est fait ici est gigantesque », s’est-il exprimé. Ce qui prouve que « la terre ne ment pas ». Pour ce qui est des difficultés, à part la pluviométrie qui est souvent mal repartie, le ministre rassure que le gouvernement fera tout pour mettre à disposition des producteurs des intrants de qualité et endiguer les multiples attaques (chenilles légionnaires notamment).

Après la visite de ce site, retour à la salle des fêtes de la mairie de Dédougou, où le ministre a participé à l’émission « antenne directe » de la radio nationale (RTB radio), avant de mettre le cap sur le second site qu’est le Centre de promotion rurale de Kodougou (CPR/K). Située dans la commune rurale de Bourasso, province de la Kossi, cette structure publique de formation professionnelle agricole non formelle pour jeunes agriculteurs, qui a vu le jour en 1989, accueille présentement 48 apprenants dont 5 filles.

Encourager la jeunesse à s’intéresser à l’agriculture

JPEG - 72.8 ko
Une photo de famille avec les pensionnaires du CPR/K

Selon Souobou Minyénba, Directeur du CPR/K, durant les deux années que dure la formation dans les domaines agro-sylvo-pastoral, environnement, les jeunes déscolarisés et non scolarisés (de 16 à 35 ans), allient 20% de théorie et 80% de pratiques sur des parcelles. Ainsi chaque apprenant, a un espace de 300 m2 pour les céréales (maïs, riz et légumineuses (sésame) et 200m2 pour les cultures maraichères (oignon, tomate et chou). « Le challenge est de transformer chaque année au moins 50 jeunes en des agriculteurs aptes à faire face au changement climatique », a-t-il indiqué. Ce cadre, est l’un des centres pilotes pour l’implantation du CQP (Certificat de qualification professionnelle) agronomie, option fermier agricole.

De l’avis du ministre en charge de l’Agriculture, la politique du gouvernement est d’encourager la jeunesse à aller à la terre. En 2016, il se rappelle avoir visité plusieurs de ces centres dans les différentes régions. Pour répondre aux difficultés, 26 milliards de FCFA ont été votés pour la réhabilitation des bâtiments des centres et l’équipement en matériel, sans oublier l’accompagnement des encadreurs et des jeunes apprenants. « A la fin du mois d’aout, nous avons accompagné 250 sortis de ces CPR avec des kits d’installation allant de 600 000 à 700 000 FCFA. Ce qui permet déjà de donner un exemple, que si on apprend et on applique on peut résoudre un tant soit peu le problème de l’emploi », a-t-il ajouté. Et qui parle d’auto emploi, parle de potentiel employeur. Le dernier axe de la tournée régionale du ministre de l’agriculture a concerné les échanges entre les acteurs du monde agricole de la région avec leur ministre de tutelle.

D’une superficie de 34 497 km2, la région de la Boucle du Mouhoun avec ses six provinces (Banwa, Balé, Kossi, Mouhoun, Nayala, Sourou), a une population estimée à plus de 1,3 million dont 94% pratiquent l’agriculture. En ce moment, toutes les céréales sont au moins au stade d’épiaison, sauf le fonio. Le maïs est en maturation, le cotonnier, le sésame et l’arachide en floraison. De manière générale, la pluviométrie est bonne. Donc pour cette campagne agricole 2017-2018, le grenier du pays des Hommes intègres ne sera pas vide.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Très nuageux, Humididté : 14%
Max : °C
Min : °C

35°C
Très nuageux
Dimanche
Nuageux
21|37°C
Lundi
Soleil et nuages épars
22|37°C
Mardi
Soleil et nuages épars
22|37°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
21|38°C
Jeudi
Soleil et nuages épars
20|38°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter