Accueil > Actualité > Dédougou : « Sans marché, pas de 11 décembre », menacent les commerçants

Dédougou : « Sans marché, pas de 11 décembre », menacent les commerçants

mardi 16 septembre 2014

Des commerçants ont manifesté le lundi 15 septembre 2014 à Dédougou pour revendiquer la construction du grand marché avant la tenue de la fête nationale du 11 décembre. Suite à la visite du Premier ministre qui a annoncé la construction du marché pour après la fête nationale, les manifestants ont demandé que l’infrastructure soit réalisée plutôt avant.

Dédougou : « Sans marché, pas de 11 décembre », menacent les commerçants

Après la visite du premier intervenue le samedi 13 septembre 2014, des commerçants sont montés au créneau. Ils exigent la construction du grand marché avant les festivités du 11 décembre. En effet, lors de sa visite, le Premier ministre Luc Adolph Tiao a eu entretien avec les commerçants de Dédougou. Sur la question du marché, le PM a signifié aux commerçants que le marché serait construit mais après le 11 Décembre. Les commerçants n’entendent pas les choses de cette oreille. Ils disent être déçus et très sceptiques. Comme pour être assurés, ils demandent que les travaux du marché démarrent au même titre que les autres infrastructures.

C’est ainsi que ce lundi 15 septembre 2014, aux enivrons de 8 heures et demie des jeunes et femmes commerçants ont pris d’assaut le marché de melons. Ils ont battu le pavé du marché de melons en passant par le rond-point Nazi Boni sur la route de Bobo à la mairie. Tout au long de l’itinéraire les manifestants scandaient « Sans marché, pas de 11 décembre », « oui pour le 11 décembre, le marché d’abord », « tenir sa promesse, c’est être un digne chef de gouvernement ».

Le maire de Dédougou, M. Abel Dabakuyo ne s’est pas fait prier. Il a reçu les manifestants à la porte de l’hôtel de ville. Et sans d’autres formalités, le représentant des commerçants, Ibrahim Zan, a laissé entendre : « ça fait peut être une quinzaine de fois qu’on a donné des lettres, aujourd’hui on n’a pas de lettre. C’est tout simplement vous montrer notre mécontentement envers l’autorité à propos du marché ». « Nous voulons un marché, un bon marché. Sans le marché, il n’y a pas de 11 décembre pour les commerçants » a-t-il lancé.

M. Dabakuyo a fait savoir que le marché a une importance certaine aussi bien chez les commerçants que pour sa municipalité. Pour lui, Dédougou c’est un carrefour, un chef lieu de région, c’est le grenier du Burkina. « Nous devons avoir un marché moderne pour écouler nos productions. Donc on est d’avis avec vous que le marché doit être fait et il sera réalisé » a-t-il signifié. Contrairement aux manifestants, le maire affirme être convaincu que le Chef du gouvernement va tenir parole. Il se veut rassurant : « C’est sûr que le marché sera fait ».

Le maire de Dédougou a promis de rendre compte à qui de droit. Il a invité les responsables de la marche à maitriser leurs militants pour que la fête soit belle. De son côté, le représentant des commerçant, Ibrahim Zan, dans son adresse reste ferme « je vous dis que c’est le début. On ne va pas se laisser faire ».

Ibrahima TRAORE
Lefaso.net
Correspondant permanent à Dédougou

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Clair de lune très nuageux, Humididté : 98%
Max : °C
Min : °C

24°C
Clair de lune très nuageux
Jeudi
Inconnu
22|24°C
Vendredi
Orage
22|26°C
Samedi
Orage
22|25°C
Dimanche
Orage
22|27°C
Lundi
Orage épars
22|28°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés