Nous sommes le  

Accueil > Actualité > 10è édition du tournoi de lutte de Pankélé : Le buffle du Nayala a battu le (...)

10è édition du tournoi de lutte de Pankélé : Le buffle du Nayala a battu le tonnerre du Kadiogo

mercredi 18 avril 2018

Durant deux jours, le village de Pankélé dans la commune de Toma a drainé du monde lors de la 10eme édition du tournoi de lutte qui a eu lieu les vendredi 13 et samedi 14 avril 2018. Cette belle initiative a été l’œuvre de l’association Konwoma des jeunes lutteurs de Pankelé. Ce tournoi était placé sous le patronnage de Madame le Haut commissaire de la province du Nayala Mariamou Konaté/Gnanou, sous le parrainage du prince Akim PDG de l’hotel Laafi de Tenkodogo, et la présidence de Salékou Zahi inspecteur des douanes.

10è édition du tournoi de lutte de Pankélé : Le buffle du Nayala a battu le tonnerre du Kadiogo

Environ deux cents inscrits ont pris part à cette compétition. En effet, ces lutteurs ont livré de très belles prestations. La grande finale qui a connu la participation des grands ténors : Zan Badi dit le tonnerre du kadiogo, Diapa Bila dit le Bulldozer de l’est, Zabré Mohamed, le poids lourd, Débé Blaise le haut niveau, Zerbo Eloi dit le python de Dierè detenteur dudit tournoi, Zon Drissa le technicien et Kawané Romaric dit le buffle du Nayala champion national en titre et bien d’autres. La grande finale a opposé le tonnerre au buffle du Nayala. Notons que le tonnerre a grondé mais le buffle n’a pas quitté sa tanière et sa réplique fut fatale. L’ouragan du Nayala qu’il a soulevé a éclipsé le tonnerre dans les cieux du Nayala. Ce fut la désolation pour les spectateurs kadiogolais qui espéraient le titre après le retour aux affaires du tonnerre. C’est dans la liesse que le Nayala a célébré cette victoire car les deux champions Zerbo Eloi et Romaric avaient juré que la coupe resterait au Nayala et la tradition a été respectée pour la nième fois. Ce qui a permis à Romaric de bénéficier d’un tricycle.

Du côté dames les lutteuses sont venues de tous les horizons. C’est par le biais de Mme Florence Dala responsable de Aimée Service que les dames ont été honorées dans ce tournoi de lutte de Pankélé car depuis un bon moment, elle octroie chaque année une moto à la championne. Alors, cette année encore, elle n’a pas dérogé à cette règle. C’est ainsi que Sia Solange, policière de son état, sous les yeux de son bébé de quelques mois a décroché une moto force X Royale et un montant de 40 000f et succède à sa collègue Zié Yvette. Les prix se composent comme suit : Dames 45 à 55kg,

1ère Dié Marguerite 65 000f+un tee-shirt, 2ème Toni Sabine 50 000f+un tee-shirt, 3ème Ki Prisca 40 000f, 4ème Toé Justine 30 000f.
56kg et plus : 1ère Toé Justine 65 000f+un tee-shirt, 2ème Idiané Natacha 50 000f+ un tee-shirt, 3ème Garané Aissatou 40 000f, 4ème Zebo Victorine 30 000f.
Hommes 56_65kg:1er Ki Alex Faustin 40 O00f+un tee-shirt, 2ème Bado Lassina 30 000f+ un tee-shirt, 3ème Konané Théodore 20 000f, Toé Mamadou 10 000f.
65_75kg:1er Débé Blaise 65 000f+un tee-shirt, 2ème Go Aboubacar 50 000f+un tee-shirt, 3ème Ki Ervé 40 000f, 4ème Boléané Gaston 30 000f.

76_85kg:1er Zon Drissa 65 000f+un tee-shirt, 2ème Toé Séraphin 50 000f+un tee-shirt, 3ème Bazongo Karim 40 000f et 4ème Dembelé Bachirou 30 000f .
86kg et plus :1er Zerbo Eloi 65 000f + un tee-shirt, 2ème Kawané Romaric 50 000f+un tee-shirt, 3ème Zan Badi 40 000f, 4ème Kayané Paterne 30 000f.
Et les prix Open sus-cités remportés par Sia solange et Kawané Romaric respectivement secondés par Coulibaly Bakeliba (125 000f) et Zan Badi Alfred (125 000f). En plus de cela les ressortissants de Pankelé ont recompensé les meilleurs lutteurs dudit village pour les encourager. Il faut noter que la compétition en open concerne tous les lutteurs qui sont aptes à participer sans tenir compte du poids alors que la compétition par poule tient compte des catégories.

Ruffin Paré président du comité d’organisation, qui a fait de la lutte son cheval de bataille trouve qu’il ne fait l’ombre d’aucun doute que la lutte de Pankelé a atteint le niveau du championnat national au regard du nombre d’inscrits. Même son de cloche pour le président de la fédération burkinabé de lutte Pierre Badiel. Quant au parrain Prince Akim, ce fut une satisfaction totale car la place publique de Pankelé a refusé du monde. Et il promet dans trois ans faire venir des lutteurs mossi qui vont renverser la tendance chez ses esclaves Samos a t-il expliqué. Pour Mariamou Konaté/Gnanou, Haut commissaire du Nayala, ce tournoi a mobilisé beaucoup de monde et “en tant que patronne de la cérémonie, je me réjouis beaucoup et je félicite les organisateurs pour le travail abattu”.

Étaient présents à la cérémonie, le ministre de l’urbanisme et de l’Habitat Maurice Dieudonné Bonanet, les honorables députés Noël Rossan Toé, Blaise Dala et l’ex député Jean Baptiste Dala.

Vive la lutte et vive l’association Konwoma de Pankelé et bon vent au promoteur du tournoi de Pankelé, Jacques Dala.

Gaston Toé
Lfaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Vendredi
Orage
22|
Samedi
Orage
22|28°C
Dimanche
Orage
22|29°C
Lundi
Orages isolés
22|30°C
Mardi
Orage
22|30°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter