Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Ramadan 2018 à Dédougou : l’Aid-el-fitr célébrée sous le signe de la paix et la (...)

Ramadan 2018 à Dédougou : l’Aid-el-fitr célébrée sous le signe de la paix et la coexistence pacifique

samedi 16 juin 2018

Après 29 jours d’abstinence, de prières et d’adorations intenses, les fidèles musulmans du Burkina Faso, en particulier ceux de Dédougou, ont célébré l’aid-el-filtr ou la fête du Ramadan, ce vendredi 15 juin 2018. C’est la place de la grande mosquée située au secteur N°2, qui a servi de cadre pour la grande prière. C’est l’imam de la grande mosquée, Alimami Traoré, qui a dirigé la prière. Dans son sermon, il a imploré Allah pour plus de paix, de justice et de coexistence pacifique entre les communautés religieuses du Burkina.

Ramadan 2018 à Dédougou : l’Aid-el-fitr célébrée sous le signe de la paix et la coexistence pacifique

Dès 8h, ce 15 juin 2018, ils étaient des milliers à converger vers la grande mosquée. Parés de leurs plus beaux vêtements, les fidèles musulmans s’y rendaient pour prendre part à la grande prière du Ramadan, après 29 jours de pénitence, de prières et d’adorations.

Premiers responsable de la communauté musulmane de Dédougou, autorités administratives, politiques et coutumières et autres anonymes étaient présents pour rendre grâce à Allah de leur avoir permis de voir ce jour béni. Comme chaque année, c’est l’imam de la grande mosquée, Alimami Traoré, qui a dirigé la prière. Après les deux Rakats obligatoires pour l’occasion, l’imam a imploré Allah afin que le Burkina connaisse davantage de paix et de cohésion sociale.

Mais aussi et surtout une saison pluvieuse abondante et pleine de baraka. Dans son sermon, il s’est focalisé sur la paix, la justice et la coexistence pacifique entre les communautés vivant sur le territoire burkinabè. « Si on s’attache à la justice, cela permettra aux citoyens de se soumettre volontiers aux décisions de la justice », a-t-il insisté. Puis, il a également demandé à Allah le Tout-Puisant d’accorder la force et la sagesse nécessaire aux gouvernants pour conduire le Burkina Faso vers un avenir radieux. Il n’a pas manqué de rappeler aux fidèles musulmans que les prières et autres bonnes actions ne s’arrêtent pas avec la fin du Ramadan.

Après la prière, la fête s’est poursuivie dans les domiciles. Pour le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, Edgard Sié Sou, « c’est un jour de grâce, un jour de reconnaissance à Allah de nous avoir permis de traverser un mois de privatisation, un mois d’adoration. C’est donc un jour de couronnement pour dire à Allah que nous nous soumettons à sa volonté et nous le reconnaissons comme Allah. C’est ainsi qu’Allah va répandre encore ses grâces sur nous ».

Le ministre de l’Habitat, Dieudonné Bonanet, était porteur d’un message de la part de président du Faso. « Je suis là pour vous souhaiter bonne fête de Ramadan et traduire toute la gratitude du gouvernement et du président du Faso, pour votre esprit de paix et de coexistence pacifique », a-t-il déclaré. L’imam a invoqué une pluie de bénédictions sur le gouvernement et sur les populations.

David Demaison NEBIE
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Très nuageux, Humididté : 77%
Max : °C
Min : °C

25°C
Très nuageux
Lundi
Orage épars
23|33°C
Mardi
Soleil et nuages épars
23|34°C
Mercredi
Orage épars
23|35°C
Jeudi
Soleil et nuages épars
23|34°C
Vendredi
Soleil et nuages épars
22|33°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter