Accueil > Actualité > Nabasga du Naaba Saaga 1er : Sous le signe de la lutte contre la (...)

Nabasga du Naaba Saaga 1er : Sous le signe de la lutte contre la drépanocytose

LEFASO.NET | Par Dimitri OUEDRAOGO

dimanche 3 février 2019

Le Naaba Saaga 1er d’Issouka a fêté, le samedi 2 février 2019 à Koudougou, dans la région du Centre-Ouest, son Nabasga, la fête du nouvel an traditionnel. Au cours de la cérémonie, le chef d’Issouka a effectué trois sorties. Chacune avait une signification. Pour allier la tradition à la modernité, le Nabasga de cette année a été placé sous le signe de la lutte contre la drépanocytose.

Nabasga du Naaba Saaga 1er : Sous le signe de la lutte contre la drépanocytose

Naaba Saaga 1er d’Issouka a encore respecté la tradition. Le samedi 2 février 2019 à Koudougou, dans le Boulkiemdé, le chef a célébré son Nabasga, la fête du nouvel an traditionnel. La cérémonie a débuté par des chants et des cantiques en hommage à la famille Yaméogo. L’artiste Sibi Zongo était chargé d’annoncer la sortie du chef. A sa première sortie, il était habillé d’une toge rouge, un sabre à la main. La couleur rouge renvoie à la guerre. Le roi doit être capable d’aller au front pour défendre son peuple.

A sa deuxième sortie, il était cette fois-ci habillé en blanc. C’est le signe de la pureté, de la lumière et de la paix. Le chef doit incarner toutes ces qualités. A sa dernière sortie, il était en toge rouge. C’est pour montrer que l’ensemble des couleurs font la beauté de la vie. C’est ainsi vêtu qu’il a reçu les salutations. Tous ces rites se sont passés devant les populations et les invités comme l’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao, l’ambassadeur des Etats-Unis et bien d’autres.

Sa majesté a appelé les citoyens burkinabè à la solidarité et au vivre-ensemble. En réaction au massacre de Yirgou, il a plaidé pour que justice soit faite. Pour lui, nos différences ne doivent pas être sources de conflits. Au contraire, ce sont des richesses.

Le chef d’Issouka ne s’est pas contenté de respecter la tradition que ses ancêtres lui ont léguée. Le Nabasga était placé sous le signe de la lutte contre la drépanocytose. Selon Dramane Banaon, coordonnateur du comité d’initiative contre la drépanocytose, c’est une maladie douloureuse, handicapante et invalidante.

Pour mieux lutter contre la maladie, il est conseillé, selon David Kaboré, drépanocytaire, de faire le dépistage, surtout précocement. Lorsqu’on se sait porteur de la maladie, il est plus facile de faire le suivi. Grâce à Naaba Saaga d’Issouka, les populations de Koudougou ont bénéficié d’un dépistage gratuit. La fête s’est passée dans une bonne ambiance. Il y avait des réjouissances populaires au son des « bougdandouilles ». Sa majesté a souhaité une bonne année à tous et la paix pour le Burkina Faso.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Très nuageux, Humididté : 61%
Max : °C
Min : °C

31°C
Très nuageux
Lundi
Inconnu
23|27°C
Mardi
Orage épars
22|31°C
Mercredi
Orage épars
22|29°C
Jeudi
Soleil et nuages épars
23|32°C
Vendredi
Orage épars
23|32°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés