Accueil > Actualité > 8 mars dans la Boucle du Mouhoun : les organisations féminines ont défilé (...)

8 mars dans la Boucle du Mouhoun : les organisations féminines ont défilé pour la promotion de la femme

mardi 10 mars 2015

A l’instar des autres femmes du monde, les femmes de la Boucle du Mouohun ont commémoré ce dimanche 8 mars à Dédougou, la journée internationale de la femme. Le défilé des organisations féminines a été les temps forts de la cérémonie de commémoration.

8 mars dans la Boucle du Mouhoun : les organisations féminines ont défilé pour la promotion de la femme

« Autonomisation économique des femmes : accès à la formation professionnelle et à l’emploi ». C’est sur cette thématique retenue au plan national que les femmes de la Boucle du Mouhoun ont célébré à Dédougou la Journée internationale des femmes. A l’occasion, la coordonnatrice régionale des organisations féminines de la Boucle du Mouhoun, Kiemtoré Alizèta a énuméré les difficultés qui continuent à entraver l’épanouissement de la femme. Il s’agit entre autres de la pauvreté, des difficultés d’accès à l’emploi, le faible taux de scolarisation, la marginalisation et l’exclusion. A ces problèmes, elle ajoute les pratiques têtues telles que l’excision et le mariage forcé. Selon Madame Kiemtoré, pour atteindre l’autonomisation de la femme, il faut que la femme ait confiance en elle-même d’abord et ensuite se batte sur tous les plans pour se libérer économiquement. Quant au gouverneur, Justin Sannoubomé, le thème est pertinent et interpellateur. « Si la question d’autonomisation et d’accès à la formation professionnelle et à l’emploi est réglée, on peut dire que la question de la promotion de la femme est une réalité », a-t-il expliqué. Et de lancer un appel : « J’appelle tout un chacun d’entre nous, à accompagner le développement pour que la promotion de la femme soit une réalité ». M. Somé se veut explicite, c’est l’Etat, les partenaires et les femmes elles-mêmes. Elles peuvent également créer de l’emploi comme leur marraine. Les femmes ont porté le choix de leur marraine sur Madame Edwige Ilboudo, promotrice de l’Ecole de formation de santé « Sainte Edwige et l’Ecole privée de formation des enseignants du primaire « Sainte Edwige ».

Dans son intervention, la marraine Edwige Ilboudo a invité les leaders d’opinion et les structures qui défendent la cause de la femme à poursuivre la réflexion sur la thématique et à prendre toute initiative qui entre dans le cadre de l’autonomisation financière de la femme. En effet, pour Mme Ilboudo, une femme financièrement indépendante apporte beaucoup à la famille et à la nation. Elle a promis d’accorder une bourse d’étude d’environ 1 550 000 fcfa pour la formation d’une sage-femme et d’une enseignante. Ella a réaffirmé sa disponibilité à accompagner les femmes. Le défilé des organisations féminines de la région a clos la cérémonie. Un défilé qui attiré plus d’un badauds.

Ibrahima TRAORE
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dédougou
Clair de lune très nuageux, Humididté : 68%
Max : °C
Min : °C

27°C
Clair de lune très nuageux
Mercredi
Orage épars
27|37°C
Jeudi
Nuageux
26|36°C
Vendredi
Orage épars
26|34°C
Samedi
Orage épars
26|36°C
Dimanche
Nuageux
26|37°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter

LeFaso.net
LeFaso.net © 2013-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés